• Chloé Beaufils

L'Afrique au féminin

Les formateurs du Groupe Galaxie Victorien Tronche, Vincent Tulepo et Agnès Ribouton ont accompagné des jeunes réalisateurs et réalisatrices africains de Canal + Academy dans la fabrication de leurs sujets sur le thème de la femme africaine.


Dans le cadre de la Journée internationale du droit des femmes, Canal + diffuse ces 8 sujets dans Enquête d'Afrique Mardi 10 mars à 20h30.


Focus sur ces 8 réalisateurs et leurs sujets :


Le mariage précoce…encore d’actualité !

En Guinée, 22 % des jeunes filles sont mariées avant l'âge de 15 ans. Pourtant dans ce pays, le mariage précoce est formellement interdit par la loi et puni par une peine de prison. Malgré cela cette pratique reste profondément enracinée dans les mœurs à cause de l'inégalité des sexes, de la tradition, et de la pauvreté. Enquête en Guinée Conakry, un reportage réalisé par Diaka Camara


Lutte contre les mutilations génitales : Adama, le combat d’une vie.

C’est l’histoire d’une femme elle-même victime d’excision. Entre campagne de sensibilisation et assistance aux victimes, Mariama Niamadio, parcourt la brousse depuis des années pour convaincre les exciseuses et les parents de ne plus avoir recours à cette pratique. Un travail payant car dans la région où elle intervient, le phénomène est en recul. Un reportage de Ba Samba Sénégal.



Les règles : Amina, la distributrice de serviettes

A N’Djamena, une fois par mois, des jeunes filles ne peuvent pas venir à l’école pendant leur cycle menstruel. Elles sont contraintes de rester chez elles, car elles n’ont pas les moyens de se payer des serviettes hygiéniques. Pour les aider, une Tchadienne a mis sur pied une fondation qui fabrique ces serviettes pour les jeunes filles dans le besoin. Une reportage de Guile Nesta Yamgoto au Tchad.



Fanja : Une femme, Extra…ordinaire !

« Etre une femme d’exception » ce n’est pas uniquement bâtir une grande entreprise, ou mener une brillante carrière, c’est aussi, être celle qui va au-delà de ses forces pour ses enfants. C’est l’histoire d’un combat au quotidien celui de Fanja, une quinquagénaire, qui élève seule ses trois enfants. Femme de ménage, jardinière, nounou, cuisinière, blanchisseuse et le dimanche, elle enchaine les petits travaux. Sa motivation permettre à ses enfants de suivre un autre chemin de vie que le sien. Un reportage de Felana Rajaonarivelo à Madagascar.



Les concasseuses

À Bembereke, une ville du nord du Bénin, Florence, Abiba et un groupe d’amies ont décidé de retourner en classe pour apprendre à lire et à écrire afin de mieux exercer leur métier… de casseuses de cailloux. Des familles entières survivent grâce à ces amazones des temps modernes qui avec courage et abnégation résistent à la fatigue et à la soif dans l’espoir d’un avenir meilleur. Reportage : Kismath Baguiri au Bénin.



Les Bella Below

Créé il y a 6 ans, l’orchestre « Bella Bellow » est constitué uniquement de jeunes femmes. Premier du genre au Togo, les 9 musiciennes du groupe « Bella Bellow » ont à leur tête Anita et Kessy. Avec cet orchestre elles veulent valoriser le talent musical féminin. Pour elles, la musique est un excellent outil pour la réussite et pour l'épanouissement de la femme. Reportage : Joel Tchedre M’Maka, Togo.



Une sœur pas comme les autres

Dans une société où les internats tendent de plus en plus à disparaître, la Mère Rose Marie Nfono Abessolo, en a fait son cheval de bataille. Elle s'investi dans la construction d'internats afin de permettre à des élèves dans le besoin de suivre une meilleure scolarité. Sur fonds propres et à l'aide de son réseau de partenaires, la religieuse a, à son actif, trois internats, un dispensaire et deux écoles.Reportage Wivine Ovandang, Gabon.



Brigitte, LA cheffe de canton

Chaque jour, Brigitte Yatoh Tra Lou veille à l’unité, la paix et la cohésion sociale entre les quatre tribus Gouro (ethnie de la région de la Marahoué) de son territoire. Ce sont : les Mins, les Bié, les Douonou et Yonos. De ce fait, à la tête du tribunal du canton, Brigitte, 52 ans, mère de trois enfants résout les conflits entre personnes de villages différents, sans parti pris. Au total elle dirige 37 villages dans le canton de Gouro dans le centre de la Côte d’Ivoire. Reportage : Ismael Kwaky ANGOH



14 vues

ADRESSE

TÉLÉPHONE

56, Avenue Henri Ginoux

92120 Montrouge FRANCE

+ 0033 1 74 74 15 15

EMAIL